Afin d'améliorer votre expérience utilisateur, Badmania.fr utilise les cookies de votre navigateur pour conserver des informations sur votre usage de nos services. OK En savoir plus

LA ROUTINE

Avec la routine, les deux joueurs bougent, un peu comme en match quoi.

Comment ça se passe ?

La routine consiste à répéter une action de jeu en boucle. Elle peut être simple (avec juste 3 coups) comme assez complexe (X coups). La routine peut être dite fermée, c'est à dire qu'il n'y a pas d'incertitude ou ouverte: avec de l'incertitude.

  • Exemple de routine fermée : le célèbre 3 longs- 2 courts en jouant tous les coups droits.
  • Exemple de routine ouverte : la même que ci-dessus mais le premier court peut être droit ou croisé.
points cles Avantages

Des trajectoires réelles:
En effet, à l'inverse du poste fixe, les deux joueurs bougent lors d'une routine. Les trajectoires envoyées par l'un et l'autre des partenaires sont donc trés réalistes.

Des contraintes allégées par rapport au match:
Bien que les joueurs soient tous deux amenés à bouger (ce qui ne favorise pas la concentration sur un point technique trés précis), lors de la routine fermée les joueurs n'ont tout de même pas trop d'informations à gérer. La routine fermée est un bon moyen de voir si le travail technique effectué en situation facile (en multivolant par exemple), "tient encore le coup" avec des déplacements et des volants un peu moins "évidents" à jouer.

Une approche plus tactique!!
Cela, c'est le gros avantage de la routine: on répète des séquences de jeu, donc des schémas tactiques. La routine permet d'automatiser ces enchaînements tactiques. Si on reprend l'exemple du 3 longs-2courts, la tactique consiste à fixer le joueur au fond (en y jouant deux fois) puis à jouer au filet (où il y a un espace libre).
En routine ouverte, l'approche tactique est encore plus vraie car là on pousse les joueurs à faire un choix, en tenant compte de la position de l'adversaire par exemple.

On peut se rendre compte de la pertinence de l'action
Et oui contrairement au poste fixe ou le relanceur n'est jamais en retard, en routine si on est pertinent, le partenaire aura du mal à renvoyer correctement le volant. On peut donc évaluer si les coups sont efficaces ou non. Surtout sur les routines ouvertes!

C'est tout de même plus motivant
C'est clair, la routine c'est autrement plus motivant que de faire du shadow, multivolant ou poste fixe.

défauts Inconvénients

Rupture d'échange
Le revers de la médaille, vous l'aurez deviné, c'est que la routine occasionne forcément plus de fautes de la part des joueurs en comparaison au poste fixe ou au multivolant. Les joueurs, tous deux mobiles ne sont pas toujours dans de bonnes positions pour renvoyer le volant correctement. L'incertiude supplémentaire rajoutée lors des routines ouvertes augmente ce phénomène.

Le fait que les routines occasionnent plus de fautes rend difficile le contrôle du temps de travail effectif des joueurs.

Un travail technique plus difficile en fonction du niveau:
Nous avons vu plus haut que la routine permettait tout de même un travail technique. Ceci est vrai avec les joueurs ayant un niveau de pratique qui leur permette de se focaliser sur un point précis sans que le reste de la technique en patisse. Je m'explique : un joueur d'un bon niveau a automatisé beaucoup de chose (déplacement, frappe, prise d'information), c'est à dire qu'il réalise des choses sans y penser. Ceci lui permet de se concentrer par exemple sur la raquette tout en gardant un déplacement correct.
Pour le joueur novice, c'est plus compliqué puisque lui n'a que trés peu automatisé ces paramètres. Il aura donc du mal à se focaliser sur un point particulier tout en réalisant le reste des actions correctement.

Une limite importante, et dont il faut tenir compte à l'entraînement, c'est qu'il est difficile de faire travailler des joueurs de niveau bien différents ensemble, tout simplement parce que l'exercice sera trop dur pour l'un et trop facile pour l'autre

Enfin le dernier inconvénient, c'est qu'il est difficile pour l'entraîneur d'intervenir pendant la réalisation de la routine, ou alors il faut qu'il la stoppe: ben ouai, demander aux joueurs de faire l'exercice, de se concentrer sur les consignes et en plus d'écouter le coach en même temps, faut pas pousser!!

Comment utiliser la routine à l'entraînement ?

  • Nous l'avons vu dans les avantages, la routine est assez motivante en comparaison aux autres exercices (shadow multivolants etc). Du coup, on peut l'utiliser en grande quantité, et la placer entre les exercices plus rébarbatifs pour entretenir la motivation des joueurs.
  • La routine est un bon moyen de voir si le travail technique fait notamment en multivolant, est automatisé. En effet, sur un multivolant, le joueur n'a qu'à penser à sa réalisation technique (il sait où va le volant, il a le temps de s'organiser...). Si la réalisation se dégrade en routine, cela peut être du, en partie, au fait que le geste ne soit pas assez automatisé et devient moins bon parce que le joueur ne peut pas concentrer toute son attention sur cette réalisation technique.
  • Le passage de la routine fermée à la routine ouverte augmente la difficulté de l'exercice puisqu'il y a, en plus, de l'incertitude. Cette routine ouverte vient généralement après la routine fermée dans une logique d'augmentation des contraintes pour le joueur. Dans ce cas, la réalisation technique du joueur se fait dans des conditions trés proches du match.
  • Et le travail physique??
    Avec des joueurs de début de classement le travail physique est assez difficile étant donné le nombre important de fautes commises lors des routines (pas de panique ce n'est pas grave, ça viendra!) ce qui rend le temps de travail difficilement controlable. Pour les joueurs d'un meilleur niveau, les routines assez simples peuvent convenir pour un travail physique et en plus, cela mais de la variété par rapport au poste fixe!
  • Routine paire-impaire
    Oui, ça c'est important de le savoir. Lorsque le nombre de coups de la routine est pair, les joueurs alterneront les coups: par exemple pour le 3 longs-2 courts, qui est une routine à nombre de coups impairs (il y a 5 coups), les joueurs feront chacun leur tour un amorti de fond de court. Si on fait un 2 longs - 2 courts, routine paire, ce sera toujours le même joueur qui fera l'amorti de fond de court.

Conclusion

Voilà, voilà... en bref les routines sont des méthodes de travail plus globales que les exercices de multivolant, shadow etc., se rapprochent des conditions de match et sont donc assez motivantes. C'est un bon moyen d'aborder la tactique, par contre, ce n'est pas toujours l'exercice idéal pour travailler de manière trés précise le côté technique du badminton.